POUR TOUS NOUVEAUX CLIENTS: 

La capillariose chez la poule : symptômes, traitement et risques

La capillariose, également connue sous le nom de vers trachéaux, est une maladie parasitaire qui affecte les volailles, en particulier les poules. Cette maladie est causée par des vers capillaires, qui sont de minuscules parasites qui envahissent le système digestif et respiratoire des oiseaux. Dans cet article, nous examinons les symptômes de la capillariose chez la poule, les traitements disponibles et les risques associés à cette maladie.

Les vers responsables de la capillariose sont des nématodes de la famille des Capillariidae. Ils sont minuscules, filiformes et translucides. Leur taille varie généralement entre 1 et 2 centimètres, bien que certaines espèces puissent être plus petites ou plus grandes. Les mâles sont généralement plus petits que les femelles.

Les vers capillaires ont un corps cylindrique et effilé, avec des pointes réduites. Leurs bouches sont équipées de stylets, qui sont des structures en forme d'aiguille utilisées pour percer les tissus de leur hôte afin de se nourrir de sang et de liquides tissulaires. Les femelles présentent un utérus qui produit de nombreux œufs microscopiques, qui sont ensuite excrétés par l'hôte et peuvent contaminer l'environnement.

En raison de leur petite taille et de leur apparence translucide, les vers capillaires sont difficiles à voir à l'œil nu. Un examen microscopique des excréments de l'oiseau infecté ou des tissus prélevés lors de l'autopsie peut être nécessaire pour les identifier et confirmer l'infection.

282130182_5260120717414604_7535970565083026364_n

Symptômes de la capillariose chez la poule !

Les symptômes de la capillariose chez la poule peuvent varier en fonction de la gravité de l'infection et de l'espèce de vers capillaires impliquése. Les signes courants incluent :

  1. Perte d'appétit et de poids
  2. Diarrhée et selles anormales
  3. Difficulté à respirer, toux et éternuements
  4. Léthargie et faiblesse
  5. Plumage terne et perte de plumes
  6. Gonflement du jabot (la poche située à la base du cou de l'oiseau)
  7. Mortalité élevée en cas d'infection grave

Risques de la capillariose chez la poule

La capillariose peut entraîner plusieurs risques pour les poules et les éleveurs de volailles. Les risques concernés :

  1. Diminution de la production d'œufs : Les poules infectées par les capillaires peuvent présenter une diminution de la production d'œufs, ce qui peut entraîner des pertes économiques pour les éleveurs de volailles.
  2. Contamination des œufs : Les œufs pondus par des poules infectées peuvent contenir des traces de parasites, ce qui peut poser des problèmes de santé pour les consommateurs.
  3. Propagation rapide : La capillariose peut se propager
produit vermifuge capillariose-vermifuge syngamose

Traitement de la capillariose chez la poule !

Le traitement de la capillariose chez la poule implique généralement l'utilisation de médicaments anthelminthiques, qui sont des médicaments conçus pour éliminer les parasites internes. Les médicaments couramment utilisés pour traiter la capillariose incluent le fenbendazole, le lévamisole et l'ivermectine. Il est important de consulter un vétérinaire pour obtenir un diagnostic précis et des recommandations de traitement adapté.

Deux autres produits qui peuvent être utilisés pour traiter la capillariose sont Capi-Dia et Capi-Prev. Capi-Dia est un traitement direct qui peut être mis en direct dans le bec  des poules pour éliminer les capillaires. Capi-Prev, en revanche, est un produit préventif qui aide à maintenir une bonne hygiène du jabot et de la trachée pour prévenir l'infection par les capillaires. Il est important de suivre les instructions du fabricant pour l'utilisation de ces produits et de consulter un vétérinaire en cas de doute.

En plus du traitement médicamenteux, il est essentiel de maintenir un environnement propre et sain pour les poules afin de prévenir la propagation des capillaires. Cela peut inclure :

  1. Nettoyer et désinfecter régulièrement les poulaillers et les zones d'alimentation
  2. Éliminer les déchets et les excréments de manière appropriée
  3. Fournir de l'eau propre et fraîche en tout temps
  4. Contrôler les populations d'insectes, qui peut servir d'hôtes intermédiaires pour les vers capillaires
  5. Pratiquer la rotation des pâturages pour réduire l'exposition aux œufs de parasites

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 5 j / 7 !
Conseil personalisé Une question , une réponse

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,